Prézeaux 2010

CHANT CHORAL EN TOURAINE

Le week-end de Pentecôte, un de ces week-ends où le lundi s’arroge un jour de congé, le seul où nous avons pu approcher l’été, nous étions une cinquantaine de choristes, venus spontanément pour un séminaire chantant dans un lieu enchanteur.

 Qui ne connaît pas PREZEAUX se prive de bonheur ! Qui vient à PREZEAUX y reviendra, à coup sûr !

 Le château et ses dépendances en bordure d’étang nous offrent détente et hospitalité.

 Notre hôtesse, Isabelle, et quelques choristes, parmi les plus courageux, sont arrivés la veille pour faire les courses permettant de nourrir trois jours durant l’ensemble des invités qui, répétitions obligent, doivent être rassasiés pour tenir le rythme imposé par le chef : plus de 6 heures par jour !

 Mais n’est-ce pas le prix à « payer » pour progresser ? et sans doute y aura-t-il un avant et un après PREZEAUX.  Le miracle en quelque sorte !

 

les partitions ne nous quittent pas !

Pour les « inscrits de l’année » et pour les timides, c’est l’occasion d’échange et de partage où chacun dévoile ses talents.

 Un bravo particulier doit être attribué à PA pour l’excellente cuisine dont il nous a régalés. Mais le chef et son pianiste préféré ne sont jamais loin pour nous rappeler, qu’avant tout, nous sommes là pour TRAVAILLER.  Que nous concoctent-ils encore ?

 … On se met en cercle par quatre, chaque choriste représentant un pupitre, et on chante et, pourquoi pas le plus difficile ? « Dieu qu’il l’a fait bon regarder ! »….. mais fait-il bon la chanter ? C’est une autre affaire.

 ….. Le concert approche, parions que les dernières répétitions devraient faire la différence depuis le week-end à PREZEAUX !!     

 31 mai 2010 (Denise Z.alto)

Publicités